Maquette du D.E.S. (R3C)

Les modalités d’organisation du DES sont explicitées dans les textes de loi suivants :

Le troisième cycle des études médicales a en effet bénéficié d’une importante réforme en 2016. Cette dernière s’applique depuis le 1er novembre 2017 à tous les nouveaux étudiants entrants dans le 3ème cycle des études médicales. Les deux systèmes, ancien et nouveau régimes, coexistent donc jusqu’à la remise de diplôme des derniers internes « ancien régime ».
Les cours théoriques sont désormais homogénéisés au national via la plateforme SIDES.

En plus de la maquette qui constitue le cadre national de référence, chaque subdivision peut décider d’un certain nombre de pré-requis en vu de l’obtention du Diplôme, qu’il s’agisse des modalités de validation des enseignements théoriques ou d’apprentissages lors des stages.
A Bordeaux, la commission exige ainsi de l’étudiant (exceptionnellement modulable sur projet  professionnel motivé de l’interne) :

  • la validation des UER de Biostatistiques et de Modélisation ainsi que du DU d’épidémiologie de l’Isped, généralement lors de la phase socle
  • un stage en Département d’Information Médicale et un stage de méthodologie (USMR/UMES pour le CHU et UREC à l’Institut Bergonié) obligatoirement en phase d’approfondissement ou de consolidation.

Cliquez ici pour consulter le contenu du DES en format pdf.


La réforme du troisième cycle (R3C) découpe l’internat en 3 phases :

1. La phase socle (1 an) : l’objectif de cette phase est de permettre à l’interne d’acquérir les compétences de base en Santé Publique et de les mettre a profit dans des stages spécifiquement sélectionnés pour leur encadrement et leur accessibilité.

  • Formation théorique :
    • 4 modules niveau « Connaissances de Base »
      • Biostatistiques : ce module est validé au travers de 2 UER : Biostatistiques et Modélisation.
      • Épidémiologie et méthodes en recherche clinique : ce module est validé au travers du DU Méthodes et Pratique en Épidémiologie de l’ISPED.
      • Économies de la santé, administration des services de santé, politique de santé : les cours de ce module sont disponibles sur la plateforme SIDES.
      • Promotion de la santé : les cours de ce module sont disponibles sur la plateforme SIDES.
    • Les modules transversaux, disponibles sur SIDES.
  • Formation pratique :
    • 1 stage agréé à titre principal en Santé Publique portant sur l’utilisation des méthodes quantitatives.
    • 1 stage libre (qui peut être réalisé en Santé Publique ou dans une autre spécialité).

Les stages hors subdivision sont possibles lors de cette phase.
Les stages hors région/à l’étranger ne sont pas possibles lors de cette phase.

2. La phase d’approfondissement (2 ans) : sur la base du socle de connaissances et de compétences acquis précédemment, l’interne développe de nouvelles compétences et se spécialise dans un domaine.

  • Formation théorique :
    • 4 modules niveau « Connaissances de Base »
      • Informatique biomédicale et e-santé.
      • Gestion de la qualité, gestion des risques et de la sécurité des soins.
      • Sciences humaines et Sociales.
      • Environnement et Santé.
    • 4 des 8 modules niveau « Connaissance Avancées ».
  • Formation pratique :
    • 3 stages agréés à titre principal en Santé Publique.
    • 1 stage libre (qui peut être réalisé en Santé Publique ou dans une autre spécialité).

Les stages hors subdivision sont possibles lors de cette phase (dans la limite de deux pendant l’internat).
Les stages hors région/à l’étranger sont possibles pendant cette phase (dans la limite de deux pendant la phase d’approfondissement).

3. La phase de consolidation (1 an) : cette phase correspond à une phase de mise en responsabilité de l’interne :

  • Formation pratique :
    • Elle consiste en un stage agréé à titre principal en Santé Publique d’1 an, réalisable dans toute la région (subdivision de Bordeaux, Poitiers et Limoges).
    • Selon le projet professionnel de l’étudiant, 2 stages de 6 mois seront théoriquement possibles.
    • Le classement ECN ne compte plus lors de cette phase (choix par concordance maximum entre les vœux des internes et les vœux des responsables médicaux de stage).

Les stages hors subdivision ne sont pas possibles lors de cette phase.

Les stages hors région/à l’étranger ne sont pas possibles lors de cette phase, excepté sur dérogation en fonction de son projet professionnel.

Chaque phase est validée par la commission locale de DES. En particulier, à l’issue de la phase socle, est signé entre l’étudiant et cette commission un contrat de formation qui contient le projet professionnel de l’interne, le Master 2 envisagé, éventuellement l’option ou la FST (Formation Spécialisée Transversale) envisagée ainsi que le sujet de thèse de l’étudiant. La thèse doit être soutenue avant la phase de consolidation, étant un prérequis à l’entrée dans cette dernière.

L’ensemble du parcours de l’interne (formation théorique et pratique) est consigné dans un portfolio électronique (e-portfolio). Ce dernier permettra notamment de vérifier la concordance du parcours de chacun avec la maquette de formation lors de la validation de chaque phase et lors de la soutenance de DES.


La réforme du 3ème cycle médical a supprimé les DESC et créé à la place des Options (accessibles uniquement via un certain DES) et des Formation Spécialisées Transversales (FST, en théorie accessibles par tous les DES, bien que certaines soient conseillées). L’option et les FST rajoutent pour tous les DES de moins de cinq ans (et donc le nôtre) une année supplémentaire s’insérant entre les phases d’approfondissement et de consolidation. Certaines de ces FST permettent de faire de la clinique.

Les places sont limitées et définies par région (l’arrêté du nombre de postes sort fin juin). L’accès se fait donc sur dossier déposé fin juin/mi juillet : les internes doivent y présenter leur projet professionnel qui est ensuite étudié par une commission composée du coordonnateur de DES, du pilote local de la FST et de deux représentants étudiants. Un interne peut postuler deux fois pour une FST ou une Option, mais uniquement dans la phase d’approfondissement. Il n’est possible de réaliser qu’une option OU une FST au cours de votre troisième cycle.

En Santé Publique :

2017-10_infographie-r3c


Les internes disposent d’une demi-journée de formation encadrée et d’une demi-journée de formation en autonomie par semaine, lissées sur 3 mois. Il est donc possible dans la plupart des stages de les grouper afin de partir en congrès (SANFI, Epiclin, rencontres Euronet, etc.) ou de suivre des DU.